RITTMO : au service d’une agriculture durable

Portrait d’Adhérent – RITTMO

Centre de développement et de recherche privé créé en 2001, RITTMO conçoit des solutions innovantes pour favoriser le retour au sol des matières organiques et accompagner le développement d’une agriculture durable.

Laure Thévenin-Metzger - Directrice de RITTMO

« La création de RITTMO reposait sur deux constats : d’une part un appauvrissement des sols en matières organiques dû aux pratiques culturales ; d’autre part une augmentation des déchets organiques qui pouvaient se révéler intéressants pour la fertilisation des sols et des cultures » se souvient Laure Thévenin-Metzger, directrice de RITTMO. Si aujourd’hui les principes d’économie circulaire, de bioéconomie sont devenus quasi des évidences, « à l’époque nous passions pour des hurluberlus à vouloir valoriser les coproduits issus de l’agriculture et de l’industrie… »

Depuis le contexte a bien changé. L’agriculture est soumise à une double injonction : produire toujours plus pour nourrir une population en constante augmentation ; et réduire son impact environnemental pour proposer un modèle durable écoresponsable. « Chez RITTMO, nous considérons que c’est une opportunité pour le monde agricole de mieux gérer les sols, de les enrichir en matières organiques et d’ouvrir une nouvelle voie de production qui soit moins consommatrice de ressources fossiles grâce à l’utilisation de fertilisants innovants issus de la biomasse. »

Un service de R&D externalisé pour les industriels

Associé au monde universitaire et aux grands centres de recherche (INRA, CNRS…), RITTMO développe de nouveaux procédés de transformation de biomasse et élabore de nouvelles formulations d’engrais, d’intrants, de biostimulants « que nous proposons ensuite aux industriels en recherche de nouveaux process et de nouveaux produits à commercialiser. »

Centre de R&D externalisé pour les industriels, RITTMO les accompagne dans toutes les étapes de la mise en œuvre de ces nouveaux process  « notamment sur les aspects des réglementations de mise sur le marché » poursuit Laure Thévenin Metzger « Nous avons une connaissance fine de ces réglementations : nous travaillons avec les ministères,  avec les comités européens de normalisation qui élaborent les normes des méthodes de caractérisation des fertilisants qui seront utilisées dans les règlements d’application. »

RITTMO propose également des formations sur-mesure pour répondre aux besoins de ces clients. « Nous nous adaptons aux besoins. Notre objectif est de proposer des innovations, des solutions, des conseils et de l’information aux industries des matières fertilisantes pour que l’agriculture gagne en efficience tout en réduisant son impact sur l’environnement » conclut Laure Thévenin-Metzger.

Pourquoi adhérer au Pôle IAR ?

« Nous avons adhéré au Pôle pour répondre à nos besoins en termes de diffusion d’informations. Une des grandes valeurs ajoutées du pôle est de créer du lien et de diffuser de l’information au sein de son réseau d’adhérents. Nous avons ensuite développé avec le Pôle des événements et du contenu destinés aux industriels. Enfin, faire partie du réseau IAR est également le moyen de nous rapprocher de potentiels clients intéressés par nos services. »

0

Start typing and press Enter to search