Remise des premiers Trophées de la bioéconomie au SIA 2019… nos adhérents à l’honneur

 

Les Trophées de la bioéconomie ont été remis le 28 février sur le stand du ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation lors du Salon international de l’agriculture.

Ce concours récompense des projets de filière valorisant des bioressources afin de proposer une solution biosourcée pouvant se substituer au fossile.

Lors de cette première édition, 11 lauréats dont trois adhérents IAR, ont été sélectionnés. Production de peintures à partir d’algues, transformation de la paille de riz en panneaux isolants, valorisation de fibres de chanvre dans le bâtiment, production de biométhane carburant… Autant de projets qui créent de la valeur de l’amont à l’aval, offrent une alternative aux ressources fossiles, dynamisent les territoires et répondent aux attentes des consommateurs.

Les Trophées de la bioéconomie s’inscrivent dans le plan d’action de la bioéconomie (axe 2 « promouvoir la bioéconomie et ses produits auprès du grand public » – action 6), pour lequel le pôle IAR est pilote.

Nos adhérents à l’honneur :

Lauréat national

Cavac biomatériaux, une coopérative de Vendée qui a fait le choix il y a 12 ans de développer ce qui était alors un marché de niche : utiliser la fibre de chanvre pour le secteur du bâtiment, un isolant commercialisé sous le nom de Biofib’Isolation.

La parole à…
Olivier Jadeau, Directeur Cavac biomatériaux & Biofib :

« Le pôle IAR est une référence en matière de bioéconomie. Au travers de son adhésion, Cavac Biomatériaux bénéficie utilement de l’expertise d’IAR dans l’univers des biomatériaux. Les participations aux actions menées par IAR et les échanges réguliers sur le développement des agro matériaux confortent les choix stratégiques de notre Société »

Lire le communiqué de presse

cavac

 

 

 

 

 

Lauréats régionaux

ETIA VT Green récupère les déchets et les sciures issus des usines de transformation du bois environnantes. Ce bois non traité va ensuite subir une métamorphose par l’utilisation de la pyrolyse. Transformés en poudre noire, ces déchets, habituellement jetés, accéderont à une seconde vie et permettront d’augmenter la rétention en eau des sols. En effet, le produit d’ETIA aide à retenir l’eau pour ensuite la restituer aux plantes. Utilisable pour toutes les cultures, même biologiques, il propose une alternative aux produits de synthèse.

 

Géochanvre utilise du chanvre local cultivé sans pesticides et réalise des toiles à partir de ses fibres. À l’aide d’un procédé innovant, l’hydroliage, les fibres végétales sont liées par projection d’eau sous haute pression. Cette technique innovante permet d’éviter l’ajout d’adjuvants. Géochanvre transforme ensuite ses toiles en toiles de paillage ou en produits de la vie quotidienne (sacs à main, pots, balconnières…). L’ensemble étant entièrement biodégradable. L’entreprise icaunaise a déjà permis la création de neuf emplois.

geochanvre

Tapez vos mots clés de recherche puis appuyez sur Entrer