L’Université d’Artois, adhérent 2017 du pôle IAR

L’Université d’Artois, adhérent 2017 du pôle IAR

Implantée sur les sites d’Arras, Béthune, Douai, Lens et Liévin, l’Université d’Artois accueille 11 100 étudiants. Elle comprend 8 UFR, 2 IUT, un service de formation continue (FCU) et 18 centres de recherche. Depuis sa création en 1992, l’Université d’Artois s’impose comme un acteur de promotion sociale et bénéficie d’un environnement convivial et stimulant propice aux études et à la culture.  Elle est une université moderne et dynamique qui répond à l’évolution du système éducatif en offrant une pédagogie innovante alliant savoir et professionnalisation. Un large choix de formations y est proposé, allant de bac + 2 à bac + 8 (formation initiale et continue).

La recherche menée à l’Université d’Artois est, à son image, pluridisciplinaire. Les unités de recherche qui la composent recouvrent en effet des champs disciplinaires ayant trait aux sciences humaines et sociales (lettres, langues, histoire, géographie), aux sciences de la société (économie, droit, éducation), aux sciences expérimentales (génie civil, génie électrique et automatique) ainsi qu’aux sciences dites « dures » (mathématiques, informatique, physique-chimie et biologie).

Chiffres clés :

5 pôles universitaires

8 facultés & 2 IUT

11 100 étudiants

1 050 personnels administratifs et enseignants

18 laboratoires de recherche reconnus

Plusieurs équipes de recherche de l’Université d’Artois poursuivent des activités ayant un lien étroit avec les thématiques portées par le pôle IAR :

  • L’UCCS, Unité de Chimie et de Catalyse du Solide (UMR CNRS 8181) dans le domaine de la chimie durable, à l’interface de la catalyse et la chimie supramoléculaire
  • Le LGCgE, Laboratoire de Génie Civil et géo-Environnement (EA4515) dans le domaine des matériaux et ouvrages, la performance énergétique du bâtiment et matériaux pour la santé
  • L’Institut Charles Violette (EA 7394) dans le domaine de la biochimie et de l’agro-alimentaire (qualité et sécurité des aliments)
  • Le LGI2A, laboratoire de Génie Informatique et Automatique de l’Artois (EA 3926) dans le domaine de l’aide à la décision pour la logistique et la mobilité
  • Le LBHE, Laboratoire de la Barrière Hémato Encéphalique (EA 2465) en sciences de la vie
  • Le LSEE, laboratoire des Systèmes Electrotechniques et Environnement (EA – 4025) sur l’efficacité environnementale des machines électriques
  • Une équipe de chercheurs de l’IUT de Béthune travaillant sur la valorisation des agro-ressources végétales et la chimie et réactivité de la biomasse végétale

 

Question à Eric Monflier,

Vice-Président de l’Université d’Artois délégué à la Recherche

 

Pourquoi l’Université d’Artois a-t-elle choisi d’adhérer au pôle IAR en 2017 ?

« L’Université d’Artois compte parmi ses unités de recherche des chercheurs travaillant dans les domaines d’activité du pôle IAR. L’adhésion de notre établissement s’est donc faite naturellement au regard des services et de l’accompagnement que le Pôle est en mesure d’apporter à nos chercheurs. Le service que nous avons d’ores et déjà pu tester, depuis notre adhésion, est celui de la labellisation des projets de recherche dans le cadre de demandes de financement (projets régionaux, projets nationaux). Les chercheurs bénéficient aussi d’un accès à l’outil de veille stratégique Tremplin qui propose une information de qualité. Enfin, l’adhésion au Pôle représente pour notre établissement l’opportunité de s’ouvrir au réseau d’IAR grâce aux différents événements organisés (commissions thématiques ; forum industrie, recherche et formation…) et de nous faire connaitre auprès des membres du Pôle, que ce soit dans le domaine de la formation ou de la recherche. »

 

 

0

Start typing and press Enter to search