Laboratoire SALVECO : des produits de désinfection, d’hygiène et d’entretien issus d’une chimie saine

Portrait d’Adhérent – SALVECO

Créé en 1994, le laboratoire SALVECO développe des formulations d’origine naturelle en utilisant exclusivement des substances renouvelables et biodégradables issues du végétal. L’objectif ? Proposer des produits sans toxicité pour l’homme, comme pour l’environnement.

Stephan Auberger - Directeur Général de SALVECO

Stephan Auberger se souvient de ce qui a motivé son engagement scientifique : « Originaire des Vosges, passionné par la nature, j’avais remarqué une disparition inquiétante des coassements de grenouilles… J’étais convaincu que ce déclin était imputable à la pollution de notre environnement, aux rejets de produits chimiques liés aux activités humaines. »

Il n’en faut alors pas plus pour que le jeune étudiant se lance dans un doctorat en chimie organique, avec un objectif :« développer des formulations exclusivement issues de la chimie végétale, partant du principe qu’un produit 100% biodégradable est un produit sain, sans danger pour l’homme comme pour l’environnement. C’est ainsi qu’avec mon père, nous avons créé Salveco, en 1994. »

Depuis, l’entreprise pionnière en chimie du végétal a parcouru du chemin. « Nous avons déposé de nombreux brevets, élaboré des gammes complètes de produits de désinfection, d’hygiène et d’entretien, nous avons été les premiers à développer des détergents écolabellisés puis écocertifiés. Nous proposons des désinfectants aussi efficaces que l’eau de javel, tests à l’appui ; la dangerosité en moins. Nos produits ne portent aucun pictogramme de toxicité. Il est possible de boire un litre de nos désinfectants, sans être malade. En revanche, je ne garantis pas une expérience gustative inoubliable… »

Une innocuité prouvée

Le laboratoire SALVECO dédie un tiers de son personnel à la recherche et au développement de solutions innovantes (ingénieurs, docteurs en chimie, en microbiologie, en biochimie, en toxicologie environnementale…) et fait systématiquement prouver l’innocuité de ses produits à travers des batteries de tests menées par des laboratoires indépendants experts de la santé et de l’environnement (tests de toxicité de type OCDE, tests dermatologiques, tests de biodégradabilité, etc.)

Récemment, Salveco a lancé sa nouvelle gamme de produits de désinfection, d’hygiène et d’entretien destinés aux particuliers : «Notre gamme OSANIS concentre le meilleur de la technologie Salveco mis à la disposition du grand public. Nous voulons offrir une alternative efficace, saine et abordable aux produits polluants et toxiques qu’utilisent encore majoritairement les consommateurs. »

Enfin, l’entreprise s’est associée le 26 janvier dernier avec le groupe Socomore pour créer  le leader Européen des produits de désinfection et d’hygiène issus d’une chimie 100% saine.

Pourquoi adhérer au Pôle IAR ?

L’agrobiobase nous intéresse beaucoup, ainsi que le brainstorming autour des filières, des marchés qui se développent… En adhérant au Pôle, nous participons au développement de la bioéconomie, qui, j’en suis sûr, va poursuivre son développement pour devenir de plus en plus importante. En plus d’être convaincu du modèle durable que représente la bioéconomie, je crois que nous n’avons collectivement pas d’autre choix, je le dis souvent : « La chimie de demain sera végétale ou ne sera pas ».

0

Start typing and press Enter to search