La France, leader mondial des protéines nouvelles


IAR œuvre à faire de la France le leader mondial des nouvelles protéines

Thierry Stadler, Président du pôle de compétitivité IAR, a présenté au nom de l’ANIA (Association Nationale pour l’Industrie Alimentaire), ce jeudi 21 avril 2016, la feuille de route de l’industrie alimentaire du futur pour le secteur des protéines, à Stéphane LE FOLL ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt et Emmanuel MACRON, ministre de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique. Cette feuille de route vise à mettre en œuvre un programme stratégique national d’investissement, de développement et de soutien de la filière.

IMG_20160421_142446La forte croissance démographique, combiné aux multiples enjeux globaux tels la transition nutritionnelle, ou encore les défis environnementaux et énergétiques, crée de nouvelles pressions sur les ressources naturelles, notamment alimentaires et plus particulièrement sur les sources de protéines dont la demande devrait croitre de 40% d’ici 2030.

Depuis janvier 2016, dans le cadre de la solution « alimentation intelligente » de la Nouvelle France Industrielle » pilotée par l’ANIA, le pôle IAR coordonne les travaux du groupe de travail « protéines du futur ». Cette démarche ouverte, transversale et collaborative implique plus de 25 structures actives dans le secteur des protéines tant animales et végétales que dans les nouvelles sources de protéines comme les microalgues, les insectes et les biotechnologies.

Le 21 avril 2016, l’ANIA et IAR ont rencontré Stéphane LE FOLL, ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt et Emmanuel MACRON, ministre de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique, pour présenter la feuille de route « Protéines du futur : un enjeu stratégique pour la compétitivité des industries agro-alimentaires françaises ».

Cette feuille de route présentée par Thierry Stadler, Président d’IAR, accompagné d’Anne Wagner et Jean-François Rous, Vice-Présidents du pôle de compétitivité, identifie les leviers et actions à mettre en œuvre pour renforcer, valoriser, et développer davantage l’ensemble du secteur français des protéines et faire de la France le leader mondial des protéines nouvelles.

Avec son expertise sur les filières agricoles et alimentaires, la France dispose des compétences nécessaires pour saisir l’opportunité représentée par les enjeux démographiques, énergétiques et environnementaux et se positionner comme leader mondial dans l’approvisionnement en protéines à l’horizon 2030, contribuant ainsi à l’internationalisation de son tissu industriel et au renforcement de l’indépendance agricole et alimentaire de l’Europe, en général, et de la France en particulier.

Lors de la réunion avec les Ministres, l’ANIA et le pôle IAR ont proposé un large programme stratégique national d’investissement, de développement et de soutien de la filière. Outre un soutien appuyé à la recherche et au développement, un tel programme permettrait de soutenir le financement de l’innovation via un fond de capital-risque et développement ainsi que des aides à l’investissement pour les premières unités industrielles.

« Le Ministre Stéphane Le Foll a confirmé l’intérêt stratégique des protéines pour la France, cet axe étant particulièrement important dans le cadre de la solution Alimentation Intelligente. » Thierry Stadler, Président du pôle IAR

0

Start typing and press Enter to search