Le consortium VitrHydrogène va créer le premier démonstrateur de production d’hydrogène renouvelable à partir de biomasse dans la Marne

Le consortium du projet VitrHydrogène : la Communauté de Communes Vitry, Champagne et Der, la SEM Vitry Energies, l’école CentraleSupelec (adhérent IAR) et la société Haffner Energy (adhérent IAR) va créer le premier démonstrateur industriel de production d’hydrogène à partir de biomasse par thermolyse / vapocraquage, à Vitry-le-François. Cet équipement verra le jour dès 2019.

Inscrit dans la politique de la transition énergétique de la Communauté de Communes Vitry, Champagne et Der, labellisée « Territoire à énergie positive pour la croissance verte » en février 2015, le projet VitrHydrogène a, dans un premier temps, été labellisé « Territoire Hydrogène » par le ministère de l’écologie fin 2016 puis a été accompagné et labellisé par le pôle IAR. Ce projet représente un investissement global de 5,4 millions d’euros, financé à 50 % par l’Ademe, dans le cadre du programme d’investissement d’avenir (PIA).

Le projet VITRHYDROGENE vise à développer une solution de production d’hydrogène à partir de biomasse renouvelable, avec une excellente efficacité énergétique. Il s’agit en effet d’optimiser le procédé HYNOCA® développé par Haffner Energy, procédé de thermolyse à partir de biomasse sylvicole pour produire un syngaz (appelé hypergaz®) très riche, pur et désulfuré, permettant la production d’hydrogène à un coût très compétitif. Les technologies d’enrichissement et de purification seront développées par CentraleSupélec (qui accueillera dans la halle technique du Centre Européen de Biotechnologie et de Bioéconomie (CEBB) de Bazancourt-Pomacle, un pilote pour valider le modèle de simulation et tester le fonctionnement du réacteur en conditions réelles).

Le projet VitrHydrogène permettra de structurer, sur le territoire Vitryat, et à terme sur le territoire français et international, une filière de production et valorisation de l’hydrogène issu de ressources 100% renouvelables et locales.

De la taille d’une station-service, elle produira 5 kg d’hydrogène par heure, à partir de 500 tonnes annuelles de granulés de bois, puis de plaquettes forestières. L’emploi de déchets issus de l’agriculture est aussi envisagé.

La parole à…
Philippe Haffner, Président Haffner Energy

« L’hydrogène continu, pur et compétitif produit par biomasse est entièrement compatible avec les piles à combustible et se trouve être maintenant clairement accessible. C’est l’objet du procédé Hynoca mis en œuvre à Vitry-le-François avec le démonstrateur du projet de production d’hydrogène à partir de biomasse Vitrhydrogène […] Début 2020, la première station commerciale sera mise en service. Elle permettra de produire 120 kg / jour d’hydrogène, soit la consommation d’un parc de 200 véhicules (base 20 000 km/an), 6 véhicules de la Communauté de Communes Vitry Champagne et Der étant déjà livrés ».

A propos d’Haffner Energy
HAFFNER ENERGY est une start-up de la transition énergétique dans le domaine des énergies renouvelables. La société a développé un procédé de rupture technologique, appelé HYNOCA® et protégé par 14 familles de brevets, permettant de produire de l’hydrogène renouvelable à partir de biomasse par thermolyse.
Ce procédé produit un hydrogène destiné à la mobilité, avec une efficacité énergétique du puits à la pompe supérieure à 67%, ce qui permettra d’atteindre un coût de revient de l’hydrogène inférieur à quatre euros par kilo à la pompe.
https://www.haffner-energy.com/ 

A propos de CentraleSupelec

CentraleSupélec est un Établissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel (EPSCP) constitué sous la forme d’un Grand Établissement, relevant de la tutelle conjointe du Ministère de l’Enseignement supérieur,  de la Recherche et de l’Innovation et du Ministère de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique.  Elle développe son excellence académique et sa recherche au travers de coopérations fructueuses avec les grands organismes nationaux tels que le CNRS, le CEA, l’INRIA, l’INSERM et l’ONERA. Classée parmi les meilleures universités au Monde (137e par QS), et pour l’employabilité de ses diplômés (28e par QS ; 35e par THE), CentraleSupélec jouit d’un réseau de 35 000 diplômés en activité, dans tous les secteurs et sur les 5 continents. CentraleSupélec est membre-fondateur de l’Université Paris-Saclay, du réseau T.I.M.E., de l’Alliance 4Tech, partenaire stratégique de l’ESSEC Business School et préside le Groupe École Centrale.

http://www.centralesupelec.fr/fr

Tapez vos mots clés de recherche puis appuyez sur Entrer