Biovitis investit 7 millions d’euros dans une deuxième usine

Avec 7 millions d’euros d’investissements, Biovitis se dote d’un nouveau site de recherche et de production à Saint-Beauzire dans le Puy-de-Dôme, près de sa société soeur Greentech, une pionnière de la biotechnologie végétale à sa création en 1992.

Équipé d’un département R&D à la pointe de la technologie et d’une nouvelle unité de production, ce second site de Biovitis va permettre de développer et de produire à grande échelle des micro-organismes pour les secteurs de l’agronomie, l’agroalimentaire et la santé bien-être grâce à une capacité de production multipliée par six.

 

La parole à…
Jean-Yves Berthon, le Pdg de Biovitis et de Greentech :

« Les investissements vont se poursuivre pour que nous soyons identifiés comme un acteur important dans le domaine de la bio-fertilisation et du bio-contrôle. En parallèle, nous préparons des solutions thérapeutiques contre les maladies neuro-dégénératives tel que la maladie de Parkinson et la maladie d’Alzheimer. Des partenaires pharmaceutiques pourraient nous rejoindre pour des co-développements

L’enjeu de ce nouveau site c’est de faire basculer Biovitis sur la santé et le bien-être, des secteurs sur lesquels nous sommes encore trop peu présents. »

 

 

 

 

 

A propos de Biovitis

biovitis

BIOVITIS, créée en 2000, est intégralement dédiée à la production de biomasses bactériennes et fongiques pures et d’ingrédients issus de cette biomasse. BIOVITIS se caractérise par une maîtrise parfaite du processus industriel qui l’amène de la conception à la commercialisation de ses produits. Pour cela, BIOVITIS s’appuie sur ses outils de fermentation industrielle (fermentations solide et liquide), son laboratoire R&D et son équipe technico-commerciale.

0

Tapez vos mots clés de recherche puis appuyez sur Entrer