3 questions à : Sophie MARQUIS, nouvelle Déléguée Générale de l’ACDV

 

Sophie MARQUIS, Déléguée Générale de l’ACDV, répond à nos questions !

 

 

  1. Quels sont les enjeux de la chimie du végétal à l’échelle nationale ?

 

« La filière de la chimie du végétal et des bioproductions associe une vision industrielle forte et la conscience des enjeux de la bioéconomie. Innovante, résiliente et performante, cette filière a été identifiée par le Plan de relance gouvernemental post crise sanitaire, comme l’une des technologies clés pour la transition écologique et économique. Une belle reconnaissance du dynamisme de notre filière et de sa contribution à la transition écologique et à la ré-industrialisation du pays ! Engagée pour son plein déploiement, l’Association Chimie du Végétal (ACDV) œuvre à desserrer les freins à la croissance et à faire grandir la notoriété des matériaux et produits issus de matières premières végétales. »

 

  1. Vous êtes la nouvelle Déléguée Générale d’ACDV, quelle est la vision de cette nouvelle direction ?

 

« Créée en 2017, l’ACDV regroupe maintenant soixante membres, rassemblés autour de la conviction commune de l’intérêt écologique et technique de notre filière. Quoiqu’encore jeune, notre association a su s’imposer comme un interlocuteur incontournable pour contribuer aux dispositifs publics autour du développement de la bioéconomie en général, des molécules, matériaux et produits biosourcés en particulier. Une position de référent qui nous permis de mettre en lumière tous les atouts de la filière Chimie du végétal et ainsi d’obtenir des pouvoirs publics de lui dédier une Stratégie d’accélération. Ayant assisté aux débuts de cette association, je suis ravie et enthousiaste de la retrouver aujourd’hui, plus dynamique que jamais. »

 

  1. ACDV et IAR sont partenaires de longues dates (pour info, IAR est cofondateur de l’ACDV) au service du développement de la bioéconomie et particulièrement de la chimie du végétal. Pouvez-vous nous en dire plus ?

 

« En effet le partenariat est fort entre ACDV et Pôle IAR et les domaines de collaboration nombreux. Nous sommes notamment co-organisateurs du salon Plant Based Summit qui met à l’honneur le biosourcé dans une approche marché.
Une des forces de l’ACDV est d’unir les expertises et dans ce domaine le pôle IAR est un partenaire de choix apportant une connaissance fine et une vision très concrète des enjeux. Le résultat est une belle synergie pour défendre au mieux le développement du biosourcé et des bioproductions. »

 

A propos de l’Association Chimie Du Végétal (ACDV) :

Regroupant 60 adhérents représentatifs de l’ensemble de la chaine de valeur de la filière, l’Association Chimie du Végétal a été créée il y a 11 ans. Elle s’est donnée pour mission de promouvoir la filière des ingrédients, matériaux et produits biosourcés. Au carrefour de compétences multi-secteurs et multi-activités, l’ACDV est un interlocuteur référent, reconnu par les pouvoirs économiques et politiques, français et européens.

0

Start typing and press Enter to search