UBC

United Bio-economy Clusters (UBC), union des pôles sur le Chimie Verte du Végétal

Les pôles de compétitivité actifs dans le domaine de la chimie Verte du Végétal s’allient pour bâtir une vision stratégique autour de cette thématique.

Dans un contexte mondial de raréfaction des ressources fossiles, de réduction des gaz à effet de serre, etc., la chimie verte du végétal offre à l’agro-industrie, à l’industrie du bois et à l’industrie chimique, l’opportunité de développer des produits biosourcés sur la base de procédés plus respectueux de l’environnement.

Aujourd’hui, plusieurs pôles ont intégré dans leur feuille de route un axe stratégique sur la chimie verte. Le but de l’UBC est d’unifier la vision de ces pôles, acteurs clés dans le domaine, afin de fédérer et mettre en commun un certain nombre d’outils et de moyens nécessaire à l’émergence de nouveaux projets de R&D. EN fédérant les acteurs de la chimie verte du végétal, cette union accompagnera le développement de ce secteur et lui garantira une meilleure visibilité internationale.

L’UBC est composée des pôles de compétitivité suivants :

La convention UBC a été signée le 17 mars 2011, en la présence de M. Eric Giry, chef de service de la stratégie agroalimentaire et du développement durable au sein du ministère de l’agriculture, de l’alimentation, de la pêche, de la ruralité et de l’aménagement du territoire.

Les 1ers travaux portent sur la réalisation d’une cartographie à l’échelle nationale des projets sur la chimie verte du végétal portés par les pôles, sur la mise en place d’un annuaire des compétences pour accéder aux gisements de recherche et d’innovation et sur des actions de promotion des compétences françaises à l’international.

Contact IAR : Johan De Coninck