Partenariats internationaux

Le pôle IAR s’investit à l’international

Après une veille ciblée et stratégique, le pôle IAR a choisi d’engager des partenariats internationaux et de participer à des projets de R&D avec des pays de pointe dans le secteur de la valorisation des agroressources : l’Europe, mais aussi le Canada, les Etats-Unis, le Japon, le Brésil et l’Inde.

Une reconnaissance internationale du pôle IAR

Une interaction forte avec les acteurs étrangers de la bioraffinerie et un positionnement affirmé au sein des instances de décisions et d’influence européennes, tels sont les objectifs atteints par le pôle IAR en 2012.

Pour devenir la référence européenne des valorisations des agro-ressources à l’horizon 2015, la visibilité du pôle IAR et de ses adhérents devait dépasser les frontières nationales et même européenne.  Le pôle IAR est reconnu par les acteurs des Etats-Unis, du Canada et du Japon (prospectés par le pôle IAR) comme force française sur les thématiques de la chimie du végétal et des biotechnologies industrielles.

Pour y arriver le pôle IAR a assisté à des congrès internationaux ciblés, a participé à l’accueil de délégations étrangères et à l’organisation d’événements internationaux et s’est investit dans les programmes européens.

Le pôle IAR rayonne à l’international

Des partenariats internationaux de premier plan autour du concept de bioraffinerie ont été constitué depuis la mise en place du 1er projet européen (Biorefinery Euroview) coordonné par le Pôle IAR. L’alliance avec 5 plateformes Technologiques Européennes dans le cadre du projet Star Colibri constitue une véritable reconnaissance européenne du pôle IAR et de ses adhérents.

La participation du pôle IAR aux groupes de travail EuropaBio (association ayant pour objectif de défendre les intérêts de l’industrie biotechnologique dans l’Union Européenne) confirme la notoriété européenne du pôle IAR dans le domaine des biotechnologies industrielles et de la chimie du végétal.

Vers la mise en place d’un Intercluster Européen

Le pôle IAR est impliqué dans la constitution d’un intercluster européen sur la bioraffinerie. Il a pour objectifs d’identifier les pôles dont les thématiques sont proches ou complémentaires, de les rencontrer et mettre en place des stratégies de collaboration.

Le Green Chemistry Centre of Excellence (un des leaders de la chimie verte) est l’un des partenaires de cet intercluster.

L’ambition de l’intercluster européen est de développer des projets de R&D à vocation industrielle faisant intervenir des partenaires européens voire internationaux.