Panorama mondial

Le pôle IAR et ses adhérents s’inscrivent activement dans le développement des bioraffineries françaises et européennes. Les projets soutenus par le pôle IAR et les nombreuses interactions dans les circuits de décisions contribuent à positionner la filière dans la course à la compétitivité.

Les bioraffineries en plein essor

Le développement des bioraffineries s’est accéléré depuis une dizaine d’années. Le marché des produits biosourcés devrait ainsi doubler d’ici 2020 (source : LMI evaluation report).

L’Europe compte 34 bioraffineries en service ou en voie de l’être.
Dans le reste du monde, c’est dans les pays bénéficiant de politiques de soutien à leur production que les bioraffineries sont les plus nombreuses : USA, Canada, Brésil …
En termes d’innovation, les Etats-Unis gardent une longueur d’avance, bien que l’Europe propose de plus en plus de projets de recherche et développement à forte valeur ajoutée.

Les atouts de la France pour le développement des produits biosourcés

  • La France est le premier producteur de blé et de maïs de l’Union européenne, suivie par l’Allemagne pour le blé et par l’Italie pour le maïs.
  • Les filières agricoles sont productives et structurées
  • La gestion durable des territoires agricoles et des forêts est avérée
  • Les outils de pré-transformation sont performants
  • Les consommateurs sont parmi les plus sensibles aux thématiques de développement durable

Pour en savoir plus : Rapport de l’Ademe 2010 – Panorama et potentiel de développement des bioraffineries