SSUCHY

 

 

PROJET SSUCHY*

IAR partenaire d’un projet européen d’envergure sur le développement de matériaux composites issus de ressources renouvelables : les secteurs du transport et de l’audio concernés

 

IAR, le Pôle de la Bioéconomie, intègre un consortium de 17 partenaires européens aux compétences et cœurs de métiers complémentaires. Ces derniers travailleront ensemble durant quatre ans au développement de matériaux composites issus de ressources renouvelables (polymères biosourcés et renforts en fibres végétales). Des applications dans les domaines du transport et de l’audio sont attendues. L’engagement d’IAR dans le projet SSUCHY témoigne de son expertise sur les fibres dynamiques naturelles.

Objectifs et impacts attendus

L’objectif est le développement de composites biosourcés multifonctionnels recyclables et/ou biodégradables avec des fonctions avancées pour des applications dans le domaine des transports (terrestre et aérien) et pour des marchés de niche à forte valeur ajoutée (audio et électronique). Concrètement, SSUCHY est consacré à l’élaboration de concepts spécifiques, de technologies et de matériaux pour la mise en place d’une chaîne de valeurs complète. Leur faisabilité sera validée à l’échelle de démonstrateurs.

L’impact attendu est double. Premièrement, il s’agit de mettre au point les technologies nécessaires à l’élaboration de nouveaux constituants biosourcés pour les composites Dans un second temps, l’ambition est de proposer de nouveaux produits et structures composites basés sur ces constituants biosourcés, en démontrant leurs fonctions avancées à l’aide de démonstrateurs.

IAR s’associe à 16 partenaires européens

17 partenaires européens travaillent main dans la main au service de la réussite de SSUCHY :

  • Un pôle de compétitivité : IAR, le Pôle de la Bioéconomie (France)
  • 10 universités et organismes de recherche : FEMTO-ST de l’université de Franche-Comté (France), Chimie Paris Tech – CNRS (France), Ecole Nationale d’Ingénieurs de Tarbes (France), Ecole Nationale Supérieure Arts et Industries Textiles – ENSAIT (France), Institut de chimie moléculaire ICMUB de l’université de Bourgogne (France), université catholique du Sacré-Cœur (Italie), université de Bristol (Royaume-Uni), université de Derby (Royaume-Uni), université de Louvain (Belgique), université de Stockholm (Suède)
  • 3 PME : WILSON BENESCH (Royaume-Uni), EADCO (Allemagne) et NPSP BV (Pays-Bas)
  • 3 industriels : AKSO NOBEL (Pays-Bas), LINIFICIO E CANAPIFICIO NAZIONALE (Italie) et TRÈVES (France)

Coordonné par l’université de Franche-Comté, le projet se déroule sur 48 mois, du 1er septembre 2017 au 31 août 2021, avec un budget total de 7 411 150 €, dont 4 457 195 € de subvention du partenariat public-privé Bio-Based Industries.

SSUCHY est financé par Bio-Based Industries Joint Undertaking, sous l’égide du programme Horizon 2020 de l’Union européenne, convention n° 744349.

IAR : une expertise reconnue sur les fibres naturelles

L’engagement d’IAR dans le projet SSUCHY illustre le dynamisme de ses travaux sur les fibres naturelles. Près de 70 adhérents du pôle (entreprises, centres de recherche, universités) sont en effet impliqués dans le domaine. Parmi plus de 220 projets labellisés et financés par IAR depuis sa création en 2005, 14 sont consacrés au développement de composites biosourcés et/ou de technologies associées. À noter qu’IAR, le Pôle de la Bioéconomie, publie également chaque année un livret dédié aux composites biosourcés. Des semi-produits et des produits finis biosourcés sont ainsi référencés, à l’image des renforts en fibres naturelles, des résines biosourcées et des composites intégrant ces semi-produits.

*SSUCHY: Sustainable Structural and Multifunctional Biocomposites from Hybrid Natural Fibres and bio-based polymers

Plus d’informations sur le site de la Commission européenne : http://cordis.europa.eu/project/rcn/210573_en.html

Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn